BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La montagne de Jasper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miss borgia
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 232
Points : 642
Date d'inscription : 06/01/2015
Age : 37
Localisation : oise

MessageSujet: La montagne de Jasper    Jeu 29 Juin - 1:08



Lorsqu’un petit voleur nommé Timmy Harwell « emprunte » imprudemment une Cadillac pour effectuer une virée en voiture, il ne s’attend pas à trouver 100 000 $ dans le coffre. Sa joie se transforme en terreur lorsqu’il se rend compte que le SUV et l’argent appartiennent à Manuel Garcia, alias El Poco, un trafiquant de drogue basé à Tijuana qui a mauvaise réputation. Timmy ne voit qu’un seul moyen de s’en sortir : abandonner la voiture volée derrière lui et courir aussi vite qu’il le peut.

Sa fuite est écourtée lorsqu’une tempête s’abat sur lui alors qu’il se trouve près d’un chalet de montagne, isolé, appartenant à Jasper Stone. Jasper trouve Timmy dans sa cabane, inconscient et brûlant de fièvre, et décide de prendre soin du jeune homme jusqu’à ce qu’il aille mieux. Les deux hommes se rapprochent, mais Jasper, un écrivain qui se plaît dans sa vie en solitaire, est tout ce que Timmy n’est pas : franc, honnête et gentil.

Timmy a besoin de l’aide de Jasper et veut gagner son respect, aussi lui cache t il ses habitudes malhonnêtes. Mais lorsqu’El Poco vient réclamer son dû, Timmy réalise qu’il n’est pas le seul à être en danger. Ses actes mettent aussi la vie de Jasper en péril. Dire la vérité maintenant pourrait lui faire perdre l’homme qu’il aime, mais ne pas la révéler pourrait mener à une issue bien plus tragique.


Mon avis  no comment bug  


Déjà, un point qui m’a fait rire ; un des personnages qui « emprunte » la Cadillac avec les 100 000 $ dans le coffre ( Bonjour le jackpot !! ) . C’est le mot « emprunter » qui m’a fait rire (Ne dites rien , je sais, je ne suis pas nette, mais à force vous devriez le savoir). Par contre, la suite, un peu moins. Une histoire qui ne vous fera pas monter aux rideaux …
Donc ledit personnage, Timmy qui « emprunte » la voiture, se voit coursé par le « taulier » d’un cartel auquel le contenu du coffre appartient. C’est un voleur « rusé » (Enfin là , gros, c’est la loose !!) et niveau amour, les sentiments : il est pas prêt de « pêcho ».
Jasper, lui, est droit dans ses baskets, écrivain et à ses heures perdues ; éleveur de petits cochons ….

extrait (petit spoiler qui donne le sourire malgres tout

Il vit Timmy qui regardait fixement le sol avec un air perplexe. Une fois que Jasper fut enfin installé dans sa chaise à bascule, qu’il eut récupéré sa tasse de café sur la rambarde de la terrasse et qu’il l’eut confortablement placée sous son menton, Timmy dit :
— Je pensais aller mieux, mais ce n’est peut-être pas le cas. Soit je suis en train d’halluciner, soit il y a deux cochons qui dorment au milieu de tes chiens et tes chats. De mignonnes petites choses.
Jasper éclata de rire.
— Ce ne sont pas des hallucinations. Ils sont le commencement d’un magnifique troupeau de Yorkshire. J’imagine que dès qu’ils atteindront la puberté, ils se mettront au travail. Mais pour l’instant, ils ne sont que… mmh… des animaux de compagnie.
— Des animaux de compagnie ?
— Des animaux de compagnie. J’ai pris cette décision ce matin. Ou plutôt, ils l’ont prise. Je ne suis pas vraiment sûr de savoir qui a pris cette décision. Enfin bref, maintenant, ils sont des animaux de compagnie. Apparemment.
Timmy observa longuement et curieusement Jasper. Il ne semblait pas très convaincu par ce qui se déroulait devant ses yeux.
— Alors, tu es un éleveur de cochons.
Jasper laissa échapper un grand éclat de rire.
— Grand Dieu, non ! Je suis écrivain. Les cochons sont une activité secondaire. Je me suis juste dit que ce serait marrant de fabriquer mes propres saucisses, pour changer. Bien entendu, je ne toucherai pas à ces deux cochons-là. Je les considère déjà comme faisant partie de la famille. Mais dans un an ou deux, leurs descendants pourraient être délicieux.
Il regarda alors affectueusement Harry et Harriet, qui étaient toujours en train de grogner et de remuer dans leur sommeil.
— Enfin, ils le seront si ces deux-là finissent un jour par grandir et s’accoupler.
Timmy observa l’homme de l’autre côté de la terrasse. Mon Dieu, Jasper Stone était vraiment gentil. Timmy ne rencontrait pas beaucoup de personnes gentilles dans son secteur d’activité.


 C'est une découverte entre les protagonistes qui montre que l'amour ne suffit pas mais que si on se bat pour lui, il vaut la peine (Bon, tout dépend avec qui nous sommes ). J'avoue être un peu insatisfaite de la fin mais surtout , j'aurais voulu en savoir plus car même si les points de vues sont bien à lire , les réflexions des personnages restent un peu nian nian .
John Inman, un auteur qui a du potentiel, cependant sur trois livres que j’ai lu de lui ; j’en suis à un de super sur trois !! Attention !! C’est mon avis , je sais que certains aiment cet auteur ; c’est bien mais sans plus.
J’ai lu, j’ai essayé, j’ai fini mais je suis vite repartie vers de nouveaux horizons !!
Allez à plus !! puni ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La montagne de Jasper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Montagne de Buren
» Montagne
» Musée des troupes de Montagne.
» [Silvey, Craig] Le secret de Jasper Jones
» Lac de montagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: M/M Romance - LGBT :: LGBT en français-
Sauter vers: