BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aimer éperdument

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miss borgia
Administratrice
Administratrice
avatar

Messages : 254
Points : 704
Date d'inscription : 06/01/2015
Age : 37
Localisation : oise

MessageSujet: Aimer éperdument   Dim 8 Mai - 3:43



Trois ans d’infiltration dans l’un des pires gangs du pays ont laissé l’agent du FBI, Joshua Chastain, complètement bouleversé. Luttant contre les cauchemars et l’addiction, il quitte la jungle bétonnée pour le Nouveau-Mexique, le pays des chevaux, en espérant recommencer à zéro dans le ranch de son oncle.

Le contremaître Eli Kelly passe sa vie à réhabiliter des animaux maltraités, et Joshua est juste une autre âme perdue. Mais quand Joshua commence doucement à reconstruire sa vie, Eli réalise que Joshua représente beaucoup plus qu’un nouveau projet.

Le plan de Joshua semble fonctionner – peut-être qu’un nouveau départ était exactement ce dont il avait besoin. Puis, au moment où il commence à peine à trouver un semblant de paix, le crime et la haine détruisent presque tout ce pour quoi il a travaillé, le forçant à réévaluer ce qu’il veut vraiment faire ressortir de sa relation avec Eli et de sa propre vie.


Mon avis



Comme chacun le sait, le métier de policier n’est pas de tout repos quelle que soit l'unité, là, il s’agit de l’agence Fédérale du FBI, unité d’infiltration ; c’est dans ce service que se trouve Joshua (un des personnages principaux), et là, il sature après trois ans de mission dans un gang qui n’hésite pas à jouer de la hachette, entre autres choses.

Joshua se retire chez son oncle au Nouveau Mexique, dans son ranch pour essayer de se reconstruire moralement, il va y faire une rencontre qui pourra tout remettre en place dans sa tête ; il est meurtri dans son corps et surtout dans son âme et rien n’est gagné.

Bon, tout se passe au Nouveau Mexique et en plus dans un ranch rempli de cow-boys !!! Qué Calor !! Mouais, si le lieu prête aux rêves, l’histoire, c’est du déjà lu ; je vais vous dire pourquoi :

-       Mec torturé (bon à la limite, c’est compréhensible vu ce qu’il a traversé pendant ces 3 ans)

-       Un jeu du chat et de la souris entre Joshua et Eli (le futur amoureux de Joshua..)

-       Une bonne paire de claques et des coups de pieds aux fesses.

Tout cela c'est du déjà lu, quoique l’histoire reste tout de même agréable à lire. L’amour et la passion des équidés pour Eli, le désir et la force de remonter à la lumière pour Joshua sauf que, au bout d’un moment ce mélange commence vraiment à taper sur le système.

Bref, si j’ai dit que l’histoire se laisse lire malgré tout cela, je tiens à dire que le scénario aurait pu avoir plus de punch, moins de douleurs car les ennuis ne sont jamais loin dans ce récit, il ne faut quand même pas oublier.

Pour finir, je ne peux pas en dire plus, ce n’est pas drôle sinon et c’est surtout que je ne vois rien d’autre à dire sur ce sujet, si, à part ma note un 4/6 ; pour la romance qui se construit au rythme de l’être aimé.

Voilà, à vos marques pages partez !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tornado
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Messages : 15
Points : 29
Date d'inscription : 04/02/2016

MessageSujet: Re: Aimer éperdument   Sam 14 Mai - 21:35

Mon avis :




Un héros bouleversant


 
C’est une histoire de reconstruction, de confiance en soi à retrouver, de bonheur à trouver… d’amour quoi.
 
Rowan Speedwell a cette propension à donner une atmosphère tellement émouvante dans ses récits ! Grâce à un personnage principal magnifique, à son entourage aimant et compréhensif - sans parler de leur patience - on se retrouve à vivre un moment intense émotionnellement. Le contraste entre un être détruit autant physiquement que psychologiquement et l’environnement « sain » du ranch est saisissant. Et donne d’autant plus de puissance au récit.
 
Nous assistons donc émerveillés, à la naissance de sentiments entre Joshua, ex agent du FBI infiltré et Eli, contremaître très compétent et respecté du ranch « Les triple C ». Habitué à calmer les chevaux maltraités, Eli va réussir, avec son infinie patience, à faire renaître à la vie Josh. Mais comme rien n’est simple avec les sentiments, une fois ceux-ci dans la balance, tout va s’emballer. Car dès qu’ils apparaissent, les deux hommes vont se retrouver sans sécurité pour le grand plongeon, et attention à la chute.
 
J’ai été époustouflée par le personnage de Joshua. Durant tout le livre, j’ai toujours eu peur pour lui d’une certaine manière. Il veut tellement se montrer fort, incassable, que sa fragilité ne peut que nous émouvoir. Car il y a des moments où il ne peut plus la cacher, et ce sont ces moments-là qui m’ont le plus chamboulée. Toute son impuissance est tangible, on peut presque la toucher… Et ça m’a bouleversé. Josh est vraiment très spécial. C’est un personnage que l’on a aucun mal à visualiser tellement il semble vivant. Tellement il est humain. On ne vit pas ses trois ans d’infiltration, mais on les ressent au travers de son mal-être. On n’a aucunement besoin de les avoir vus pour comprendre l’horreur que ça a dû être pour Josh. Et une fois de plus, le contraste avec le tempérament d’Eli va être saisissant, et sans s’en apercevoir, tous les deux vont changer au contact de l’autre, pour le meilleur… et pour la pire.
 
En dehors de ces personnages et de cette plume sublime, je suis quand rester sur ma faim sur certains points. Tout d’abord, j’ai trouvé dommage la façon dont Josh et Eli se sont facilement retrouvés. J’ai été heureuse pour eux, mais après une rupture comme celle-là, la suite ne pas sembler tout à fait logique… J’aurais peut-être vu plus de discussions entre eux deux, plus d’explications. Ensuite, et bien, c’est vraiment personnel, mais il me semble pas y avoir de suite à cette histoire, pourtant il y a, de mon point de vue, beaucoup de potentiel quand l’on voit les autres protagonistes. Ça parait peut-être insignifiant, mais j’ai riraient senti que l’histoire partait en ce sens, du coup on espère fortement une continuité dans une prochaine histoire. Et pour terminer, et bien j’aurais voulu plus d’approfondissement sur certains points de la relation entre les deux personnages. A des moments, des choses sont dites - notamment de la part de Joshua - et ces choses ne sont pas approfondies, alors que pour moi elles étaient assez importantes. Mais je suppose que l’auteur en a décidé autrement. Peut-être pour une suite qui sait.
 
Donc je continue d’espérer dans mon coin et ne peux que conseiller ce livre, dont la sublime plume ne pourra que vous enchanter vous aussi.
 

4,2/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aimer éperdument
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une philosophie d'aimer
» A TROP AIMER
» [Taylor Bradford, Barbara] A force d'aimer
» Les personnages que vous aimer le plus ou que vous détester
» Aimer les disney = syndrome de peter pan ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: M/M Romance - LGBT :: LGBT en français-
Sauter vers: