BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Cuir + Dentelle" Série : Contraires qui s'attirent (Tome 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tornado
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Messages : 15
Points : 29
Date d'inscription : 04/02/2016

MessageSujet: "Cuir + Dentelle" Série : Contraires qui s'attirent (Tome 2)   Mer 9 Mar - 20:27

Résumé :
Drapé de mousseline et de dentelle, Steven Stanhope arpente la scène sous le pseudonyme de Stevie Tricks, mimant les chansons de la célèbre reine gitane, Stevie Nicks. Après avoir échappé à une relation abusive de Maître et d’esclave, le seul collier qu’il porte désormais autour de la nuque est en velours noir.

Après une absence de quatre années, Steve est prêt à revendiquer sa vie et à réclamer tout ce qu’il a été contraint de laisser derrière lui. Mais est-ce sans danger ? Certainement pas si son ex s’adonne toujours au fétichisme du cuir. Pour le découvrir, Steve se produit à un gala de charité pour la communauté locale de BDSM, se cachant derrière l’anonymat que lui procure son personnage. 


Au lieu de se trouver confronté à son ancien Maître, Julius, Steve se retrouve englué dans un imbroglio impliquant Donato Rossi, un autre Maître du Cuir. Afin de se libérer du poids du passé, Steve et Don doivent trouver un terrain d’entente et accepter de travailler ensemble. Ils apprendront à cette occasion qu’il leur appartient de dicter leurs propres règles dès lors que l’amour est de la partie.

Mon avis :

Incompréhensible

Ce livre m’a laissé perplexe… Et honnêtement, je ne l’ai pas compris. Durant toute ma lecture, je me suis sentie comme ballotée au gré des mots, des phrases, et surtout des situations. Je me suis sentie engluée dans l’histoire, et complètement larguée. Je n’ai pas réussi à trouver de repères pour m’ancrer à l’histoire. Mon ressenti global est que ce livre a un sujet fort, et veut passer un message particulier. Mais j’ai été dans l’incapacité de le comprendre, trouvant l’ensemble très flou.

Le livre est pour moi compartimenté. Et je pense que ça m’a mis mal-à-l’aise. Au début, les personnages sont mal, puis miraculeusement ils arrivent à se comprendre en dialoguant pendant tout un chapitre, et finalement ils se disent qu’ils se sont éloignés sur un malentendu. A partir de là, tout va bien pour eux. D’ailleurs, tout ce chapitre sur leur dialogue m’a semblé bizarre. A la façon dont ils se renvoient les répliques, j’ai eu l’impression d’être spectatrice d’une comédie musicale : j’ai trouvé que leurs paroles sonnaient faux. 

Du point de vue de la narration, quelques couac m’ont pas mal dérangée aussi. Notamment quand on ne sait pas à qui correspondent les actions. L’auteur a décidé de nous donner les points de vue des deux personnages principaux dans chaque chapitre. Et à ce que j’ai pu comprendre (je n’en suis même pas sûre), il nous donne le point de vue des deux, chacun son tour. Du coup, on doit faire un exercice de mémoire, en plus d’essayer de comprendre l’histoire, pour savoir qui parle. Car à aucun moment nous ne savons qui le fait. L’auteur nous donne du « lui », « il », sans même nous donner un indice. Ce qui fait que j’ai dû parfois relire le début du chapitre pour pouvoir enfin comprendre qui parlait… 

Ce que j’ai aimé tout de même, c’est l’évolution de l’affaire. Tout le côté enquête est super bien amené, et connaître toute l’avancée est vraiment agréable. Nous sommes emmenés dans le tourbillon et l’adrénaline pour connaître l’auteur des crimes. Mais ce bon côté arrive trop tard dans l’histoire pour piquer mon intérêt.
Finalement, seuls quelques moments ont attiré mon attention sur le sujet et l’écriture de l’auteur. Tout le reste m’a laissé de marbre. 

Les personnages n’ont pas trouvé d’écho en moi, je ne les ai pas trouvés attachants… Et c’est dommage, car il y a tous les éléments pour une bonne histoire. Mais la plume de l’auteur m’a laissé indifférente.

Je pense être tout simplement passée à côté du but et du sens que l’auteur a voulu faire passer. Cette histoire, mais surtout sa construction, n’a suscité en moi aucune émotion.


2/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanaho
Stagiaire
Stagiaire
avatar

Messages : 93
Points : 195
Date d'inscription : 07/01/2015
Age : 30
Localisation : En pleine lecture ou à la recherche de ma futur lecture

MessageSujet: Re: "Cuir + Dentelle" Série : Contraires qui s'attirent (Tome 2)   Sam 12 Mar - 6:56

Mon avis :

Nous suivons Steven Stanhope qui se reconstruits après plusieurs années d'abus dans sa relation Maître/Esclave. C'est en tant que Stevie Tricks, une drag queen imitant Stevie Nicks qu'il fait la connaissance de Donato Rossi, un Dom et Maître du cuir. Mais tout ne se passe pas comme prévu pour Steve qui s'était juré de ne plus rien avoir affaire avec le cuir et les Maîtres. Même si Donato n'est en rien comparable à son ex, Julius.

L'auteur ne nous fait pas complètement rentrer dans cet univers qu'est le BDSM. Bien sûr l'un des deux personnages est un dominant très adeptes du cuir, mais l'histoire en elle-même n'est (pour moi) pas centré dessus. Au contraire, ce sont les peurs, les non-dits, l'acceptation de l'autre et de soi-même avec ses peurs et ses envies. J'ai eu un peu de mal au début à me plonger dans le récit, mais passé les 2/3 premières pages, j'ai pu suivre assez facilement Steve. 

C'est d'ailleurs un personnage attachant et drôle, mais avec de sacrés préjugés sur les rôles des Maîtres et des Esclaves qu'on ne peut pas vraiment lui reprocher à cause de son passé que l'on découvre au fur et à mesure qu'il se dévoile à nous, ainsi qu'à Donato. Ce dernier est d'ailleurs assez antipathique au début, mais plus j'ai appris à le connaître et plus je l'ai apprécié. Il joue les durs à cuire, alors qu'il n'est pas si froid, même s'il n'a rien d'un nounours.


En résumé, une belle histoire sur les conséquences qui peuvent découler d’un abus et de l'incompréhension du monde du BDSM. Mais qui se finit bien pour nos deux adeptes.


Ma note : 5/6


love Des livres, toujours plus de livres kniarkkniark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Cuir + Dentelle" Série : Contraires qui s'attirent (Tome 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Corsets cuir & dentelle
» CEUX QUI ATTIRENT (Tome 1) ESCAPADE SOUTERRAINE de Claire Delille
» faire des motif avec de la dentelle ?!!!
» dentelle au chocolat
» IWC Ingenieur sur bracelet cuir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: M/M Romance - LGBT :: LGBT en français-
Sauter vers: