BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN


 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 meurtres et complications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
miss borgia
Stagiaires
Stagiaires


Messages : 164
Points : 442
Date d'inscription : 06/01/2015
Age : 36
Localisation : oise

MessageSujet: meurtres et complications   Mer 9 Déc - 5:39



Seuls les cadavres ne parlent pas.

Cambrioleur réformé, Rook Stevens a jadis volé d’innombrables objets de valeur inestimable, mais jamais il n’avait encore été accusé de meurtre – jusqu’à aujourd’hui. Déjà surpris de découvrir une de ses anciennes complices à Potter’s Field, sa boutique dédiée aux collectionneurs et fans du cinéma, Rook l’est encore plus de constater qu’elle a été assassinée.

L’inspecteur Dante Montoya pensait ne jamais revoir Rook Stevens – surtout après une douteuse affaire de falsification de preuve commise par son ancien partenaire pour piéger le voleur. Aussi, quand il intercepte un suspect couvert de sang fuyant la scène d’un crime, est-il choqué de reconnaître celui qu’il avait tant voulu mettre en prison quelques années plus tôt. Et comme autrefois, Rook Stevens lui enflamme le sang.

Rook, malgré son attirance inexplicable pour l’inspecteur cubano-mexicain qui vient de l’arrêter, est déterminé à se disculper. Malheureusement, les cadavres ne cessent de s’accumuler
 autour de lui. Quand sa vie est menacée, Rook est obligé d’accepter l’aide d’un flic qu’il n’aurait jamais cru capable de croire à son innocence : Dante, le seul homme qu’il ait dans la peau.



♫ Mon avis : ♫

 

Avant de me faire lyncher, j’aimerais dire quelque chose : Y’A DU COPITAGE !!!! Bon, pas sur toute l’histoire mais le fond : Le gendarme et le voleur !!!! Et franchement, cela m’a saoulé. Pourquoi ?? C’est simple, j’ai superposé cette histoire avec d’autres que je venais de lire et j’ai du mal à digérer la pilule (je suis tordue, ne dites rien) Voilà pour ma minute blonde !!!!

Passons à l’histoire, même si c’est du déjà lu ailleurs, « le gentil flic et le voyou » ; celle-ci ne déroge pas à la règle mais AIE Caramba !! C’est pfiou!! MUY CALIENTE quand même….

Dante joue au bon samaritain avec Rooke , il y a une attirance mutuelle intense dans une enquête bien ficelée, sauf que Rooke a failli faire mettre Dante au pôle emploi !!!! Rhoo le muffle !! Ah l’amour quand tu nous tiens !!!!

C’est cash, il n’y a pas de godiche qui se pâme à vos pieds, policier certes mais on ne tombe pas dans le monde bienheureux des bisounours, les rôles secondaires ne font pas potiches, ils ont leur place et finalement le tout est un bon moment à passer (oui il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis), un bon tempo dans l’écriture, les personnages dont Rooke, doutent et le reste coule tout seul…

Voilà, je n’en dirai pas plus car le résumé parle de lui-même, et comme je vous le disais, bon moment de lecture (je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai pris mon pied hein !!).

Ma note sera de 4.5/6 et pour le reste à vous de lire !!! Vous pourrez vous faire votre avis.


A que tchâo !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
meurtres et complications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vacheron Constantin, un florilège de complications, attention les yeux!
» [Blu-Ray] Vendredi 13 - Chapitre 3 : Meurtres en 3D (Import US)
» [Noort, Saskia] Petits meurtres entre voisins
» [Barrière, Michèle] Meurtres à la pomme d'or
» Les complications, les grandes complications...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: M/M Romance - LGBT :: LGBT en français-
Sauter vers: