BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN


 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blanc comme cygne, de Chris Verhoest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lena Polskaia
Vampire
Vampire


Messages : 63
Points : 155
Date d'inscription : 03/05/2014
Localisation : Nice

MessageSujet: Blanc comme cygne, de Chris Verhoest   Mar 2 Déc - 8:52



Résumé:


Tout commence par une rencontre brutale. Sveinn, un Cycnos blessé et poursuivi par les siens, tombe sur la voiture de Daniel, un jeune homme ordinaire, comptable qui s'ennuie dans la société où il travaille. Daniel va soigner Sveinn et ce dernier, apprivoisé et charmé par son sauveur, se laisse convaincre. Il l'emmène avec lui dans sa tentative de trouver d'autres clans de métamorphes, comme les cygnes noirs. Commence alors une longue route, tandis que les Cycnos ne sont jamais loin ... Cette Odyssée récompensera-t-elle leur amour ou leur sera-t-elle fatale ?


Mon avis :


Chris Verhoest est une pionnière du MM français, et au lieu de se reposer sur ses lauriers, elle continue de défricher de nouveaux territoires. Son imagination fertile nous guide sans cesse vers des paysages inconnus. Avec elle , aucun risque de tomber dans le stéréotype, le pré formaté, elle se renouvelle en permanence. Et si j'ai une préférence pour ses romances réalistes, plus touchantes, je me laisse embarquer à chaque fois par cette conteuse hors pair. Après les fées, les vampires, les druides et les sirènes, voici le temps des cygnes.
Daniel est un jeune homme ordinaire, qui s'ennuie dans une petite vie étriquée entre un métier sans grand intérêt, et une famille qui n'accepte pas vraiment son homosexualité. Une rencontre accidentelle avec un métamorphe, tantôt homme, tantôt cygne, qui attérit brutalement sur le capot de sa voiture, va bouleverser son existence. Sveinn, le beau blessé tombé du ciel, est un Cycnos, un cygne blanc. Les mâles de cette espèce orgueilleuse, qui méprise les autres, sont des guerriers, qui n'ont d'autre but que de se battre, de parader devant les femelles et de les féconder pour assurer la survie de la race. Mais Sveinn lui, préfère les mâles, ce qui lui vaudra d'être arrêté, torturé, mutilé, emprisonné. C'est au cours de sa fuite, pourchassé par les siens, qu'il va rencontrer Daniel. L'attirance entre ces deux hommes est immédiate, et Daniel, amoureux, ébloui aussi sans doute, grisé par l'appel de l'aventure, décide de quitter sa morne existence pour accompagner Sveinn dans sa quête. Quête de vengeance, qui se transforme en quête d'une terre d'asile pour lui et son cher humain. Ils vivront bien des aventures, héroïques, extraordinaires, tragiques, et nous avec, happés que nous sommes par cette histoire fantastique.
J'ai aimé l'amour entre Daniel et Sveinn, même si j'ai trouvé leur rapprochement un peu rapide. Je le conçois pour Daniel, en quelque sorte foudroyé par cet homme beau, fort, mystérieux, qui tel un ange tombé du ciel, l'emporte sur ses ailes douces loin de son petit monde ennuyeux. J'aurais aimé par contre un peu plus de réticence de la part de Sveinn, compte tenu de ce qu'il a vécu, et qu'il se laisse vaincre et convaincre par l'amour de Daniel. Mais cela ne gâche en rien le plaisir de voyager avec les deux amants, de découvrir au hasard de leurs pérégrinations et de leurs combats ces singuliers peuples des cygnes, chacun se rattachant à un mythe fondateur différent, ce qui est passionnant. Le rythme est haletant, bondissant, mais le tragique côtoie le merveilleux. L'auteur ne nous épargne pas, et si j'ai eu les yeux humides à un moment de l'histoire, j'ai vraiment versé des larmes amères à un autre. Mais la vie et l'amour sont les plus forts, et l'on referme ce livre apaisé.
En bref, un très beau voyage sur les ailes d'un cygne, que je vous conseille fortement.

4,2/5


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Blanc comme cygne, de Chris Verhoest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» Chris eden (ex G-squad)
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: M/M Romance - LGBT :: LGBT dans le fantastique (VF)-
Sauter vers: