BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hanna était seule à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fafou
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 63
Points : 163
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: Hanna était seule à la maison   Jeu 9 Oct - 23:12




Une adolescente morte sur un bateau, un bébé malade retrouvé près du cadavre d'une femme, une petit fille de trois ans seule chez elle. Quel lien réunit ses trois affaires ? Conny Sjöberg et ses collègues vont tenter d'élucider cette affaire pour le moins épineuse.   

La couverture et son titre en disent long sur l’ambiance du roman. En effet, ces deux éléments n'ont rien de très rassurants, tout comme l'affaire - ou plutôt aux affaires - auxquelles sont confrontés les policiers suédois. Le prologue fait littéralement froid dans le dos et nous tient en haleine  (chose qui se passera jusqu'à l'ultime page du roman). Lors du premier chapitre, l'auteur met en place un point commun entre ses personnages, qui, de prime abord, semblerait anodin s'il ne s'agissait pas d'un thriller. Carin Gerhardsen parvient cependant à nous mettre sur de fausses pistes et parvient ainsi à surprendre le lecteur. Le fait d'avoir mis des enfants au cœur de l'enquête rend cette dernière beaucoup plus éprouvante, autant pour les personnages que pour le lecteur (il faut l'avouer, dès qu'un enfant est en danger ou se fait tuer, nous sommes beaucoup plus touché que s'il s'agissait d'un adulte !) Les personnages sont très vite attachants, et l'ont prend en pitié certains d'entre eux, le lien d'affection se renforçant donc. L'auteur jongle habilement entre les différentes histoires du roman, si bien que les pièces du puzzle s'imbriquent petit à petit ensemble avec intelligence. Nous percevons en quelque sorte un but dénonciateur, ou plutôt une mise en garde de la part de l'auteur. En effet, l'inconscience (aussi bien que du côté adulte que du côté adolescent) est au cœur de ce roman. Comme dans beaucoup de thrillers, nous voyons en parallèle de l'enquête la vie privée des enquêteurs et autant dire qu'ici, le quotidien de Sjöberg et ses collègues et assez mouvementé.   Pour finir, le fait que l'enquête se déroule sur quatre jours et que l'on en voit le décompte me plait énormément, comme souvent dans les thrillers. "Hanna était seule à la maison" n'est pas loin d'être un coup de cœur. Il ne fait aucun doute que je me plongerais volontiers dans un autre roman de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hanna était seule à la maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laura the prairie Girl (la petite maison dans la prairie) Nippon Animation
» Il était une fois Cactus
» Hanna Hoch
» II. Seule sur le sable, les yeux dans l'eau, mon rêve était trop beau.
» Lulu Femme Nue de Davodeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: