BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le sceau de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fafou
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 63
Points : 163
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: Le sceau de l'ombre   Mar 12 Aoû - 1:42




Cette affaire de corps décapités est encore gravée douloureusement dans la tête du commissaire Simon Carrière. Pour satisfaire la demande d'une journaliste, il va devoir replonger dans cette enquête sordide où la cruauté n'a jamais été aussi présente dans la carrière de Simon.  

"Le sceau de l'ombre" a été une très agréable découverte, ce dernier étant le premier roman que je lis de Marie Vindy (et il ne sera sans doute pas le dernier). La couverture étant déjà en elle-même étrange, l'intrigue est d'autant plus angoissante. Le prologue plonge immédiatement le lecteur dans ce thriller qui va se révéler plein rebondissements. Bien que l' histoire soit racontée sous forme de souvenir, l'auteur n'a cependant pas utilisé la première personne du singulier. Cela nous permet donc d'avoir notre propre point de vue sur l'enquête, oubliant presque que cela n'est que souvenir. L'affaire à laquelle est confronté Simon Carrière avance lentement, mais ce n'est pas pour autant que l'on s'ennuie, Marie Vindy réussissant toujours à trouver un moyen pour ne pas que son récit s'essouffle. Cependant, à un moment donné, tout s’accélère, le lecteur ne voyant ainsi plus les pages se tourner. "Le sceau de l'ombre" n'est pas aussi haletant que je l’espérais, mais j'ai tout de même été captiver par l'intrigue. La plume de l'auteur permet à ces personnages d'être attachants, de mener un récit bien ficelé ainsi qu'une fin pleine de suspens, ce qui, pour un thriller, est un point très positif. Comme dans tous bon thriller, l'humour côtoie les larmes, le lecteur trouvant ainsi tout ce qu'il souhaite pour passer un bon moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le sceau de l'ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon
» ombre arrondie sur photo avec grand angle ?!
» ombre et lumière ...
» Final Fantasy Les Abysses de l'Ombre
» "L'ombre de Sarapis"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: