BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La patience du diable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fafou
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 63
Points : 163
Date d'inscription : 12/05/2014

MessageSujet: La patience du diable   Lun 9 Juin - 20:23



Fusillade dans un tain, un go-fast qui révèle une effroyable marchandise, des gens retrouvés  morts de peur ...  voici ce à quoi Ludivine Vancker et son équipe sont confrontés. Après les terribles évènement du Québec, la jeune commissaire pensait en avoir fini avec la terreur. Mais elle se trompait...


Voici enfin la suite tant attendue de "La conjuration primitive" ! L'auteur ayant frappé fort avec le premier tome, le lecteur pouvait se demander si la suite serait aussi glauque et haletante. La réponse est OUI. Nous entrons dès le début du roman dans le vif du sujet, ce qui permet à Chattam d’emprisonner son lecteur dans son univers. Il set possible que certains lecteurs soient sceptique en voyant le titre et la couverture du roman, le personnage du Diable ayant été souvent utilisé dans ce genre romanesque. Cependant, Maxime Chattam lui apporte une dimension différente et une folie plus poussée. Au fil des lectures des romans de l'auteur, j'ai l'impression qu'il devient de plus en plus machiavélique, même si certains de ses romans sont pour le moins morbide. De nouveau, la référence à "Léviatemps" se fait, non pas via un personnage comme dans "La conjuration primitive" (Guy de Timée / Alexis Timée) mais par un "souvenir". Le fait que "La patience du diable" soit aussi haletant, prenant, bref qu'il soit excellent, c'est que Chattam mets directement ses personnages principaux au cœur du danger, ce que j'affectionne plus particulièrement, ne sachant pas s’ils s'en sortiront ou non. La fin du roman est forte en rebondissements et en péripéties, l'épilogue faisant froid dans le dos. L'auteur nous livre donc une suite qui remplie toutes ses promesses, et j'espère retrouver Ludivine, Segon et tout les autres protagonistes dans une prochaine histoire, tout aussi sombre et flirtant avec la folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La patience du diable
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maison du diable
» Cahors : la légende du pont du diable
» Les films qui parlent du Diable
» Sauce du Diable pour fondue
» L'antre du diable %)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: