BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jerusalem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Jerusalem   Mer 2 Jan - 23:54


Synopsis:

La folie rôde dans une cité sans nom. Six ombres menaçante errent dans les rues. Deux amants schizophrènes, un psychiatre spécialiste de la peur, un ex-soldat aux pulsions meurtrières, un enfant débile à la recherche de son père, une prostituée défraîchie. Jetés dans un monde sans salut, au bord de la folie, ils n’ont qu’un moyen pour abolir la souffrance: assouvir leurs pulsions.

Mon avis:

La curiosité a été le facteur déclencheur qui m’a poussé vers ce livre. Pensant me tourner vers une lecture proche du thriller, j’ai eu très envie de découvrir ce roman. La couverture est des plus intrigante et la quatrième de couverture l’est tout autant. Rien ne laissait présager la nature de cette histoire et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre quand je l’ai commencé… Maintenant que je l’ai lu, je dois dire que je suis toujours aussi surprise par ce que j’y ai découvert.

Nous faisons la connaissance de six personnages, tous, atteint d’une certaine folie! Pour deux d’entre eux, Ernst et Mylia, c’est la schizophrénie qui les ronge petit à petit. Théodore Busbeck est quand à lui un psychiatre renommé qui malheureusement m’a semblé fou lui aussi de par son attirance et sa spécialité pour la peur, la terreur et les horreurs qui ont fait les différentes guerres… Hinnerk est un ancien soldats, constamment avec la peur au ventre, il se promène toujours avec son arme et passe des heures à s’entraîner pour le pire au fond de sa cave. Kaas, le fils de Mylia et Ernst, est un jeune garçon atteint d’un handicap dans les jambes mais aussi mental, il traine dans les rues à la recherche de son père adoptif Théodore. Hanna est une simple prostitué un peu trop âgée qui exerce encore son métier. Le destin de ces 6 personnages vont tous les faire se rencontrer au court du roman pour mieux les séparer et leur faire vivre des drames en cascades…

Mylia est la plus touchante puisque dans sa folie, elle reste tout de même très consciente de ses actes et de tout ce qu’elle entreprend… Sa folie est pour moi le résultat de son vécu difficile et j’ai eu beaucoup de peine pour toutes les horreur qui ont fait sa vie. Théodore est le personnage qui, à mon sens, aurait du être interné à son tour puisque non content d’être psychiatre, il est obnubilé par les horreur de la guerre et le sexe. Hinnerk est un personnage prévisible ancien soldat, on ne pouvait que s’attendre à un passage à l’acte au vu des stigmates que la guerre lui a laissé et à la paranoïa qui le hantait depuis lors. Kaas m’a fait mal au coeur, il n’est que le fruit d’une union de deux schizophrène et un jeune garçon handicapé qui n’a rien demandé à personne si ce n’est un peu d’attention et d’affection. Ernst est entouré de zones d’ombres puisque je n’ai pas vraiment réussi à le cerner ni à comprendre les raisons de sa maladie. Autre personnage qui reste à mon sens un grand mystère: Hanna; tout ce que l’on sait c’est que c’est une prostitué qui entretien des rapports financier avec Hinnerk mais sinon, rien.

Dire et expliquer ce que m’a laissé cette lecture est choses difficile où plutôt, compliqué… La plume de l’auteur à un côté très poétique et envoûtant malgré l’histoire qui est loin d’être belle. Le vocabulaire est très correct et accessible à tous et ce, malgré les longs monologues que l’on y trouve. L’histoire est à la fois belle, dérangeante, dramatique et pleine d’horreur, les sentiments que l’on ressent à la lecture de ce roman sont tous très différents et parfois même contradictoire. La folie en toile de fond possède plusieurs visage et parfois, elle est la cause de drame survenue au cours d’une vie ou encore dû à la méchanceté et l’ignorance des gens. Quoi qu’il en soit, cette lecture ne laisse pas indifférente bien au contraire, et j’ai passé un très bon moment de lecture alors que je ne m’y attendais pas du tout. Le début est plutôt difficile à comprendre mais en persévérant, les éléments s’emboîtent et l’histoire prend forme petit à petit. Certains monologue de Théodore sur ses recherches m’ont paru long et ennuyant, m’ont même parfois donné envie de lui intimer l’ordre de se taire, mais la plume de l’auteur à réussi à me tenir en haleine malgré tout et ce, jusqu’au point final. Nous ne sommes pas dans une belle romance, ni dans une jolie histoire, celle-ci est plutôt dérangeante, pleine d’horreur et de folie, malsaine aussi et parfois terrifiante, mais malgré tout, elle en vaut la peine et l’auteur nous emporte dans son univers avec une grande facilité.

Pour conclure, c’est un roman des plus surprenant avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture. Si c’est du dépaysement que vous cherchez, une lecture qui sorte des sentiers battus, je ne peux que vous conseiller ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
 
Jerusalem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Al-Quds(Jerusalem), capitale de La Culture Arabe
» Je n'ai jamais vu jerusalem
» [Berry, Steve] Le Temple de Jerusalem
» Monnaie a la Croix de Jerusalem
» Templar knight in Jerusalem - Young Miniatures 1/10ème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: