BITE ME... IF YOU CAN
Bienvenue chez BITE ME ... IF YOU CAN le Sanctuaire
Avant de poster, merci de lire et de valider le règlement intérieur mais aussi de faire votre présentation. Sous la bannière en page d'accueil le bouton portrait est à utiliser pour pouvoir remplir votre profil.
En cas de problème cherchez Tigrou, un membre du Conseil ou l'un de nos gardiens.

BITE ME... IF YOU CAN

Un Sanctuaire pour les fans de Littérature et les créateurs entout genre.
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Je l'Aimais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Je l'Aimais   Lun 13 Sep - 7:19



Résumé et description (source Amazon) :
À soixante-cinq ans, il est à l'âge des bilans. Elle en a moitié moins et rumine son chagrin. Celui d'avoir été plantée là avec ses deux filles par un mari volage parti pour une "femme moins usée". A priori, Pierre et Chloé n'ont pas grand chose à partager. Il en décide pourtant autrement, emmenant sa belle-fille sur un coup de tête pour quelques jours à la campagne. Au fil d'un long dialogue, ils vont peu à peu se livrer. Tombe alors le masque du "vieux con" autoritaire et hautain attribué un peu hâtivement par Chloé à son beau-père. L'homme renfermé aux jugements définitifs révèle une blessure et une sensibilité à fleur de peau, tandis que la jeune femme pleine de vie reprend le dessus sur l'épouse éplorée.
C'est peu de dire qu'après le formidable succès surprise de Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, on attendait avec impatience et un brin d'anxiété ce premier roman d'Anna Gavalda. Qu'elle se rassure, elle transforme l'essai et, à nouveau, la magie opère. Je l'aimais confirme avec brio ce que ses nouvelles laissaient entrevoir : un sens aigu de l'observation, une sincérité et une générosité qui habitent chaque page. Du rire aux larmes, par la grâce d'une langue d'une sobriété et d'une évidence rares, elle nous fait littéralement ressentir toute la gamme des émotions qui traversent ses personnages : le trouble engendré par une passion naissante, la douleur d'un homme confronté à la maladie ou d'une femme trompée, la bouffée de bonheur procurée par un rire d'enfants. Rien que des événements d'une banalité déconcertante, transcendée par un regard si juste et si chaleureux que chacun se reconnaîtra dans les situations évoquées. Délicatement, Anna Gavalda impose sa voix si particulière et on lui emboîte le pas avec reconnaissance… --Laurence Demurger --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Présentation de l'éditeur
" On biaise, on s'arrange, on a notre petite lâcheté dans les pattes comme un animal familier. On la caresse, on la dresse, on s'y attache. C'est la vie. II y a les courageux et puis ceux qui s'accommodent. C'est tellement moins fatigant de s'accommoder... " A-t-on le droit de tout quitter, femme et enfants, simplement parce que l'on se rend compte - un peu tard - que l'on s'est peut-être trompé ? Adrien est parti. Chloé et leurs deux filles sont sous le choc. Le père d'Adrien apporte à la jeune femme son réconfort. À sa manière : plutôt que d'accabler son fils, il semble lui porter une certaine admiration. Son geste est égoïste, certes, mais courageux. Lui n'en a pas été capable. Tout au long d'une émouvante confidence, il raconte à sa belle-fille comment, jadis, en voulant lâchement préserver sa vie, il a tout gâché.

Avis personnel :
Zabou Breitman en a fait un film avec Daniel Auteuil et Marie-Josée Croze. Personnellement je ne l'ai pas vu. Par peur d'être déçue peut-être. Pourtant je trouve que Marie-Josée Croze est une très bonne actrice.
J'ai dévoré ce livre. Il est très court et comme d’habitude avec Anna Gavalda l'écriture est fluide.
Beaucoup de dialogues percutants et savoureux.
C'est un livre simple. Gavalda ne nous donne aucunes réponses concrètes à l'amour et ses complications mais c'est un livre qui sonne vrai et juste.
On se retrouve tous un peu dans les deux personnages.
C'est un livre simple oui mais un livre qui finalement, sous ses airs de ne pas y toucher, nous questionne. Qu'aurais-je fais à leur place ??????
Un bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
 
Je l'Aimais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JE L'AIMAIS d'Anna Gavalda
» Partenariat n°38 : TU L'AIMAIS QUAND TU M'AS FAIT ? offert par Presses de la Cité
» TU L'AIMAIS QUAND TU M'AS FAIT ? de Hélène Couturier
» Toi qui n'aimais pas
» J'aimais tant l'aimer (Doctor Who) [Ten/Rose]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BITE ME... IF YOU CAN :: A Crocs Aux Livres :: La Littérature en Général-
Sauter vers: